Prière d’enlever son chapeau

La Passion fut présentée pour la première fois à Ligny le 15 novembre 1925. Dans la salle du cercle Saint-Joseph, d’après un livret de l’abbé Cussac, curé de Mirepoix-sur-Tarn, en Haute Garonne.

Th.C.

Le drame était précédé d’une comédie intitulée Tête folle que les organisateurs avaient cru bon de présenter pour allonger la soirée. Le programme de cette première séance nous apprend que «la chorale Sainte-Cécile et la Fanfare de la Paix prêtent leur bienveillant et gracieux concours». Le programme du 9 avril 1928 donne une précision qui, aujourd’hui, fait sourire mais témoigne du souci de garder au spectacle un caractère profondément religieux: «Les dames sont priées d’enlever et de n’enlever que leur chapeau. Qu’elles n’oublient pas qu’elles assistent à la représentation du drame le plus religieux, le plus touchant et le plus saint dans un cercle catholique où l’on ne reçoit que des dames et des jeunes filles convenablement, complètement et dignement vêtues».