Une passion sans cesse renouvelée à Ligny

Représentée durant le Carême, la Passion mobilise cent cinquante personnes.À voir, quelles que soient les convictions de chacun.

Thierry CRUCIFIX
Une passion sans cesse renouvelée à Ligny
Les dernières consignessont données par André Pesleut. ©EdA - 401074352452

«Je rappelle qu'en ce qui concerne le tableau de la vie publique, on aère le groupe, on évite de se mettre les uns contre les autres, il faut donner l'impression que le groupe est important. N'oubliez pas d'enlever les lunettes et les montres. Je ne veux pas voir de tresses non plus. Enfin, vous devez être tous en tenue pour le salut final». Dans quelques minutes, le rideau va se lever sur la première représentation du Jeu de la Passion à Ligny. André Pesleut, l'un des trois metteurs en scène, rappelle quelques consignes aux acteurs avant que ceux-ci n'entament les dix-sept tableaux que compte le spectacle. André De Munck y va également de quelques précisions, soulignant que le salut final au public, c'est une façon de le remercier de sa présence.