«Augmenter l’impôt ou réduire le train de vie de l’administration»

L’opposition fustige la gestion des finances communales dont le compte est pourtant dans la moyenne.

Christophe DE BOOSE

La présentation des chiffres définitifs de l’exercice budgétaire écoulé (le «compte»), soit l’année 2017 en l’occurrence, est toujours un moment qui amène son lot de réflexions, qu’elles soient constructives ou stratégiques. Encore plus cette fois, puisqu’il s’agit du dernier bilan comptable de cette législature. Le résultat global de l’exercice propre est de 367 000€ pour l’année 2017. En baisse par rapport à l’année passée mais dans la moyenne des années précédentes.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.