Nuit tragique : ils avaient 18 ans

Deux jeunes hommes de 18 ans ont perdu la vie lors d'un terrible accident de la route, dans la nuit de vendredi à samedi, à Tongrinne.

Samuel GODART
Nuit tragique : ils avaient 18 ans
Accident mortel ©Eda

C'étaient des amis, ils avaient 18 ans et habitaient Sambreville tout en fréquentant les mêmes institutions, ils sont morts ensemble dans un dramatique accident. Nous sommes vendredi soir. Anthony Roméo (né le 18 janvier 1993, domicilié rue Barthelemy Mollet, à Tamines) a le permis en poche depuis une semaine. Il demande la Volkswagen Vento de sa maman afin de faire une sortie avec son ami. Andy Remacle (né le 10 mars 1993, domicilié rue des Hayettes à Moignelée) prend la place de passager. Direction «Le Sinatra», à Tongrinne, selon nos informations.

Au retour, il est 2h45, sur la chaussée de Charleroi, quand pour une raison encore indéterminée, la Volkswagen dérape et percute avec une violence inouïe un arbre situé en bord de route. La voiture se retrouve à contresens, complètement disloquée. Des automobilistes de passage préviennent immédiatement les secours. Dans les plus brefs délais, les pompiers de Sambreville, dirigés par l'adjudant David Bertrand et le 1er sergent Maurizio Cortese, se rendent sur place avec le véhicule de désincarcération, une autopompe et une ambulance. Les pompiers de Fleurus, sous les ordres de l'adjudant Montoisy, convergent également sur les lieux avec un véhicule de désincarcération, une ambulance de Marbais ainsi que les SMUR de Gosselies et d'Auvelais.

Situation désespérée

Dès l'arrivée des secouristes, la situation semble très grave, les deux jeunes sont très grièvement blessés et coincés dans l'amas de tôles. Tout sera mis en oeuvre afin de les désincarcérer dans les meilleures conditions, mais malgré d'intenses efforts, ils décéderont sur place.

Ce sont les pompes funèbres Moreau, de Tamines, qui ont pris en charge les deux défunts. Les policiers des zones Samsom et Orneau-Mehaigne se sont rendus sur place pour les pénibles constatations. La chaussée a été fermée dans les deux sens durant plus de 3h30. M. Gruslin en sa qualité d'expert automobile, a été désigné par le Parquet de Namur pour déterminer les causes du drame. Le dépanneur Christian Vandevelde, de Spy, a été requis pour enlever l'épave de la Volkswagen.

Ce n'est malheureusement pas le premier accident mortel qui se produit sur cette portion de route située entre le rond-point de Ligny et le carrefour du Docq. La route est bordée de part et d'autre d'arbres qui portent de nombreuses couronnes mortuaires, comme stigmates de divers accidents mortels.