Sambreville: entrer dans la danse avec Strauss et ses frères

Depuis 1988, Sambreville ouvre l’année nouvelle avec un concert Strauss. Cette fois, le programme fait la part belle à la famille Strauss

Thierry Crucifix
 Quatre représentations sont prévues à partir du 13 janvier
Quatre représentations sont prévues à partir du 13 janvier ©ÉdA

C’est le 13 janvier prochain que les premières notes des valses de Strauss prendront possession du centre culturel de Sambreville. Et en l’occurrence, il faudrait parler des valses des Strauss, tant certains membres de cette famille ont été de brillants compositeurs et ont marqué de leur empreinte la valse viennoise. "Le sujet des trois frères Strauss qui est développé cette année concerne la relation qu’avaient les deux autres frères de Johann Strauss fils avec la musique", explique Giovanni Votano, à la manœuvre depuis 1988. Plus jeunes, leur rapport au père n’était pas aussi conflictuel que ceux de leur frère aîné. Celui-ci voulait prouver à son père qu’il était digne de lui et en même temps, il devait lutter pour se faire une place par rapport à lui. Quant aux deux autres frères, Joseph et Édouard, ne se sentaient pas l’obligation de se couler dans la trace de leur père. Ils avaient d’autres centres d’intérêt et d’autres ambitions que la musique. A priori, leur frère aîné ayant embrassé la même carrière que leur père, la continuité était assurée.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...