En septembre 2023, le handicap fera sa rentrée des classes au collège Saint-André d’Auvelais

Le site du Voisin du collège Saint-André à Auvelais accueillera entre 7 et 10 nouveaux élèves porteurs d’un handicap en secondaire, dès septembre. Un projet enrichissant sur le plan humain.

Fiona Ceciliot Jérôme Noël
 Michel Van Driessche et Mélissa Penserini réfléchissent à la meilleure façon de mixer l’enseignement ordinaire au spécialisé.
Michel Van Driessche et Mélissa Penserini réfléchissent à la meilleure façon de mixer l’enseignement ordinaire au spécialisé. ©EDA – J.No.

De plus en plus de classes inclusives apparaissent dans nos écoles. C’est le cas, notamment, dans le primaire (voir ci-contre). L’idée: donner la chance à des adolescents porteurs d’une déficience intellectuelle de doper leur autonomie sociale et de s’épanouir au sein d’un établissement scolaire ordinaire. Mais une fois que l’enseignement fondamental est clôturé, que faire pour ces parents et ces élèves ? C’est ce qui a poussé deux mamans à lancer l’idée de créer une classe inclusive en secondaire. Elles souhaitaient que leurs enfants puissent continuer à jouer et discuter avec d’autres enfants plutôt que de suivre le circuit spécialisé traditionnel. Cette classe, elle verra le jour au collège Saint-André à Auvelais, site du Voisin, à la rentrée 2023. Le tout en collaboration avec les ASBL New Regard et Alternative 21. "Nous avons conclu un partenariat avec le centre Claire d’Assise de Bouge pour inclure cette structure dans nos locaux, commente Mélissa Penserini, cheffe d’atelier. Nous, nous ne faisons que d’accueillir les nouveaux élèves."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...