Sambreville : l’ancienne maison des soeurs abandonnée et bientôt détruite pour y mettre un immeuble neuf

Rue du Villez, à Velaine, l’ancienne maison des sœurs est condamnée à être démolie pour céder la place à un immeuble neuf.

Pierre Wiame
 Pour la minorité, l’ancienne maison des sœurs, rue du Villez, a été délibérément laissée à l’abandon.
Pour la minorité, l’ancienne maison des sœurs, rue du Villez, a été délibérément laissée à l’abandon. ©ÉdA – 6050104276 

Au conseil communal, lundi soir, l’urbanisme a fait des vagues. Il faut dire que, quand des murs de béton et de briques émergent du sol, c’est pour une éternité. Matière hautement inflammable que l’aménagement du territoire car susceptible de boucher des points de vue magnifiques et briser des perspectives, de détruire des espaces verts, de produire sa part d’horreur entre deux traits de beau. Enfin, une matière qui peut affliger les riverains historiques d’un quartier parce qu’un riche promoteur-requin, du jour au lendemain, a la faculté de sauter sur la moindre parcelle disponible et d’y pondre sans état d’âme un projet dépareillant leur cadre de vie. Ces mêmes riverains qui font à ces promoteurs des procès en cupidité. En un mot, le terrain urbanistique est souvent miné.