Sombreffe: la communication et la transparence du collège communal

En quinze jours de temps, à Sambreville et Sombreffe, la communication et la transparence d’un collège communal ont été sur la table.

Thierry CRUCIFIX
Sombreffe: la communication et la transparence du collège communal
Pour Françoise Halleux, trop peu d’enquêtes publiques sont publiées. ©ÉdA

Jusqu’où doit aller le souhait de transparence des autorités communales à l’égard de leurs concitoyens? À Sambreville, lors d’un récent conseil communal, le conseiller Jean-Luc Révelard (Écolo) s’interrogeait sur l’utilité des conseillers communaux de l’opposition, invités à se prononcer sur une proposition de délibération. Dans une commune où l’équipe PS en place dispose d’une majorité absolue, il y a peu de chance de voir une proposition du collège rejetée. Et avant chaque conseil communal, ces propositions sont publiées sur le site deliberations.be: les réseaux sociaux ne manquent donc pas de consulter le site et d’extrapoler le résultat du vote.