Raspatelli sauve les meubles à Mariembourg

La deuxième journée des IAME Series Benelux se disputait à nouveau au Karting des Fagnes de Mariembourg. En X30 Super Shifter, le leader sambrevillois Matteo Raspatelli n’a pas pu conserver sa première position au général, ennuyé par un problème de bougie sur la ligne de départ.

Raspatelli sauve les meubles à Mariembourg
L’Arsimontois Matteo Raspatelli a connu un problème au départ de la première manche qualificative mais a limité les dégâts en finale. ©IAME Belgium

Le Karting des Fagnes de Mariembourg accueillait une nouvelle fois les IAME Series Benelux ce week-end. Le premier rendez-vous du championnat avait déjà fait étape sur le circuit mariembourgeois mais la deuxième journée n’a pu se dérouler, comme prévu, à Ostricourt (Hauts-de-France), revenant ainsi à nouveau en terres namuroises.

Ennui mécanique pour Raspatelli, qui limite la casse

En tête du classement en X30 Super Shifter (karts de 175cc à boîte de vitesses) après le premier rendez-vous à Mariembourg, le Sambrevillois Matteo Raspatelli a vécu une deuxième journée en demi-teinte. Celui qui démarrait, de par ses résultats de mars, en pole position, a perdu des plumes suite à un problème de bougie lors du départ de la première des deux manches qualificatives.

Le premier vainqueur de la saison est toutefois parvenu à remonter de la 10e à la 4e place en finale, derrière l’ex-pilote X30 Senior Nick Smit et devant Corentin Grégoire. Bien que Matteo perd la première place du général, sa remontée lui permet de bien rester dans la course au titre, à 8 points des leaders que sont désormais Claes et Huibers.

Sam Claes a toujours été cité comme l’un des protagonistes à la victoire en X30 Super Shifter et il a confirmé son statut ce week-end. Cette fois, rien ne l’a empêché de monter sur la plus haute marche du podium, même pas un Christof Huibers (2e) dominateur en début de finale. Déjà en tête après les manches, Sam Claes profite de ce succès pour se placer en tête du championnat à égalité de points avec le champion en titre.

Ramaekers, deuxième derrière Outran

Samedi, Elie Goldstein et Clément Outran se sont imposés dans les classes X30 Senior et X30 Junior. Pole position lors des essais, leader après les manches qualificatives et premier à passer sous le drapeau à damier de la finale: Evan Giltaire pensait avoir réalisé le week-end parfait en X30 Senior (14-30 ans). Mais dans une finale marquée par la sortie de Noa Mengal et l’interruption momentanée de la course, il a été pénalisé de 10 secondes pour un dépassement sous drapeau jaune. De quoi le reléguer au 17e rang. La sanction a finalement permis au champion en titre Elie Goldstein de s’imposer pour la deuxième fois cette saison devant Sam Balota.

Une chose est sûre: Clément Outran gardera un excellent souvenir de ce week-end à Mariembourg. Des qualifications à la finale, il n'a tout simplement connu que la première place en X30 Junior (12-15 ans). Après un premier meeting difficile (privé de départ en finale), cette belle domination lui permet de se relancer au championnat. L'autre belle performance du jour était à mettre à l'actif de Thibaut Ramaekers. En terminant deuxième du classement intermédiaire et de la finale, le champion Mini 2020 a fait preuve de compétitivité et d'une sacrée maturité. Pas mal pour une première année dans la catégorie! Le pilote de Seloignes a précédé Nathanaël Den Hondt, Julian Kamen et Youri Bonte. Le premier Rookie, Paul Alberto, s'est classé 6e. Un peu plus loin au classement, on retrouve Victor Louis,de Havrenne, qui termine en huitième position.Le pilote de Rièzes Arthur Vausort finit à la 20e place.

Finish serré et 4e place au général pour Grignet

Nouvelle catégorie dans le paysage de la IAME Series Benelux, la classe Mini Rookie (7-10 ans) a vu Gilles Herman ajouter à son palmarès une deuxième victoire en finale cette saison. Cinquième sur la grille de départ, le leader du championnat a dû remonter avant de gérer le retour en fin de course d'Edouard Godfroid (2e) et du poleman et leader après les manches, Zdenek Babicek (3e). Derrière le trio gagnant, le final a été pour le moins indécis avec 4 pilotes susceptibles de terminer à la 4e place, dont un jeune Dinantais, Noah Grignet. Le pilote d'Anseremme avait été classé 7e dans les deux manches qualificatives, lui octroyant une 7e place sur la grille de départ de la finale, qu'il terminera finalement en 5e position, derrière Mats Van Rooijen (dans la même seconde).Un résultat qui permet à Noah d'être quatrième du général après ces deux manches.