La bibliothèque Yvonne Vassaux?

Une motion des Verts réconcilie brièvement les parties: baptiser un espace public du nom d’une héroïne née à Ermeton.

P.W.

Yvonne Vassaux, vous connaissez? Cette dame, qui n'a que 18 ans quand elle entre en résistance contre l'envahisseur allemand, est née et dédécédée à Ermeton-sur-Biert. Elle a été arrêtée par la Gestapo, déportée dans un camp puis libérée, le 3 mai 1945. Un parcours héroïque. «Ce serait faire son devoir de mémoire, et reconnaître son (courageux) engagement que d'attribuer son nom à un espace public ou bâtiment public», souligne Bénédicte Rochet. Ce ne serait là que justice. L'écologiste a fait le compte: la gent masculine, de Joseph Meunier à André Bodart, de Joseph Meunier à..Félicien Rops, est surreprésentée. Seule une femme, et une reine, a son nom sur une plaque: la reine Élisabeth. Elle pointe l'œuvre d'art exécutée par un enfant du pays, Félix Roulin, qui orne le rond-point, à l'entrée de Mettet: «Elle représente une femme nue, faisant fi de toute considération de discrimination de genre.»