Treize peintres, 150 tableaux et une 10e expo

Les peintres de Mettet ont eu les honneurs d’une exposition de leurs œuvres en la salle des Fêtes de Saint-Gérard.

Pierre Wiame
Treize peintres, 150 tableaux et une 10e expo
peintres à Mettet ©ÉdA – 201518802397

C'est un rendez-vous d'automne qui en jette toujours plein les yeux: celui de l'amicale des peintres de Mettet, qui viennent livrer au public le résultat de nombreuses matinées à transformer le blanc d'une toile en tableau signé. À travailler le pinceau et les couleurs. À suivre plus ou moins instinctivement les méandres sinueux de leur imagination. Une seule fois l'an, ça fait du bien de venir vérifier si les tableaux, avec leurs atmosphères étranges ou simplement figuratives, jouissent toujours de leur petit succès d'estime. À l'heure de l'inauguration, vendredi soir, en la salle des fêtes de St-Gérard, la présidente des artistes, Claudine Gardin, a salué la pérennité de l'Amicale, 10 ans après sa première expo. Et s'il y a pérennité, c'est qu'il y a du talent, de la persévérance et du plaisir à œuvrer ensemble, chacun devant son chevalet. «Les artistes a-t-elle dit, travaillent régulièrement sous le regard des peintres présents aux ateliers. Que de discussions sur les coloris chauds ou froids, les harmonies, les complémentaires, les perspectives, les points de fuite, le figuratif, l'abstrait, les techniques… » Ils sont 13 peintres à faire chanter leurs pinceaux, chacun selon son envie, sa sensibilité. Avec fulgurance ou douceur. La toile reflète toujours quelque chose de l'âme de son auteur.

La présidente a appelé un à un tous ces artistes. Fernand Bellaire, peintre des musiciens et de belles fleurs stylisées. Rino Conte, paysagiste inspiré. Roger Dambly, qui ravit par la lumière de ses toiles. Colette Thiry, aquarelliste. Jacques Henry, qui présente des sujets variés, souvent au féminin. Françoise Hocq, avec ses œuvres pleines de fantaisie. Marie-Claire Kiebooms, qui présente pastels et acryliques. Dominique Lavaert, une nouvelle recrue prometteuse, amoureuse des chevaux. Encore un nouveau, André Primen, excellent dessinateur. Syli, avec ses sujets souriants ou criants, très personnels. Michelle Vanderperren, relieuse de son état et qui se lance dans la peinture sur chevalet. Enfin, Myriam Van Eyll, aquarelliste. Quant à la présidente, Claudine Gardin, elle peint à l’huile et au couteau.

Pour ce 10e anniversaire, l’Amicale avait convié un artisan du verre, Jacques Bouton, qui a exposé de jolis vitraux.