Maison St-Gérard : 1 0 00 ans d’histoire et d’anecdotes

L’abbé Camille Gérard et Pierre Rossomme, passionnés de l’histoire de son village, sortent un livre qui raconte Maison Saint-Gérard au travers d’archives

Samuel SINTE
Maison St-Gérard : 1 0 00 ans d’histoire et d’anecdotes
livre maison saint-gérard ©ÉdA – 201060096665

Aujourd'hui, le village de Maison Saint-Gérard compte un peu plus de 1000 habitants, sur trois quartiers: le «vieux» Maison, le Gonoy et le parc résidentiel du lac. Né comme un hameau de l'abbaye de Brogne, il n'a jamais été aussi important qu'aujourd'hui. Camille Gérard et Pierre Rossomme ne pensaient donc pas tomber sur une telle somme de sources historiques concernant la localité: «Au départ, notre idée était de réactualiser la petite brochure qui avait été faite pour le centenaire de l'église en la mettant à jour pour son 150e anniversaire qu'on va fêter en septembre. On pensait faire 15-20 pages. » Mais, passionné par le passé de son village de naissance, Pierre Rossomme avait déjà une somme de documents conservés chez lui, récoltés au cours des ans. Il fréquente aussi les archives de l'État, à Namur, depuis des années. « Mes recherches sur ma généalogie m'ont fait découvrir des renseignements sur le village lui-même. C'est ainsi que j'ai étoffé petit à petit mes connaissances et exhumé des pièces intéressantes.» Comme cette liste de 40 noms d'habitants du village envoyés en déportation en 1917. Un document parmi une foule d'autres. L'abbé Gérard, de son côté, a passé des heures dans la bibliothèque de l'abbaye de Maredsous: «On y trouve beaucoup de choses sur la région namuroise et comme Maison était un hameau dépendant de l'abbaye de Brogne, j'ai découvert pas mal de renseignements, notamment dans les manuscrits de Massart, qui parlent de l'abbaye .» Les deux historiens locaux ont organisé et mis en forme leurs sources pour proposer, au final, un livre de 300 pages. On y lit, entre autres anecdotes, d'où vient le nom de Maison, ce qu'était le paratonnerre creux de Boëns, des gisements de fer insoupçonnés, des silex sans doute du 3e millénaire avant notre ère cachés dans un tiroir de ferme. Un ouvrage qui fait parler les vieilles pierres du coin et le replace dans la légende des siècles. Passionnant.

La vie à Maison Saint-Gérard du 12e siècle à 2012, Camille Gérard et Pierre Rossomme, disponible auprès des auteurs au 071 79 83 20.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...