Cannabis à Jemeppe-sur-Sambre: "Des achats groupés pour la famille"

Le prévenu dit s’être assagi. Les faits tendent à prouver le contraire.

JVE

Interrogé par le tribunal, ce prévenu originaire de Jemeppe-sur-Sambre fait tout pour se montrer rassurant au sujet de son évolution: "Depuis que je suis papa, je me suis calmé. Avant je buvais et je fumais, maintenant cela va, à part un petit joint le soir, mais c’est rare", jure-t-il.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...