Vente du studio à Westende: pour le ministre, le collège jemeppois a tort sur toute la ligne

Le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Christophe Collignon, a répondu à la réclamation de la minorité : la procédure de vente de l’appartement à Westende est illégale. Et l’échevin Jean-Luc Evrard pourrait avoir des ennuis judiciaires.

Jérôme Noël

« J’ai décidé d’annuler la délibération du 2 mai 2022 par laquelle le collège de Jemeppe-sur-Sambre décide d’approuver l’offre d’un montant de 105 000 € pour l’appartement situé à Westende. » C’est par ces termes que le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Christophe Collignon, a signalé aux membres du collège et de l’opposition qu’il jugeait la procédure de vente du studio de Westende, légué à la Commune en 2017, illégale. Un rappel à la loi, en sept pages, qui épingle un certain amateurisme et donne raison aux représentants de la minorité politique jemeppoise.