Crise à l'administration: "Jemeppe n'est pas le mouton noir"

Ambiance tendue au conseil communal après une question posée par Michel Gobert (Peps) concernant la crise à l’administration communale.

La Rédaction de L'Avenir
 L’ambiance au conseil communal est loin d’être sereine lorsqu’on aborde le sujet de la crise à l’administration.
L’ambiance au conseil communal est loin d’être sereine lorsqu’on aborde le sujet de la crise à l’administration. ©ÉdA – Florent Marot 

Michel Gobert, conseiller communal Peps, ne souhaitait pas"allumer les mèches". Mais ses questions concernant la crise à l’administration communale ont tout de même titillé les nerfs de la bourgmestre, Stéphanie Thoron. Il en a posé trois: l’engagement d’un directeur général adjoint préparerait-il la mise à l’écart du directeur général? Voulez-vous placer une personne de confiance qui vous est proche politiquement? À quand la sortie de cette crise? Tout en soulignant que c’est la première fois que le personnel communal partait en grève le 14 mars et"que vous aurez à votre actif la responsabilité de ce fait historique."