Poelvoorde mauvais père, Molière dans la langue de Dunker

En attendant le Festival international du film francophone de Namur (dont une séance sera organisée en décentralisation le mercredi 6 octobre) et son propre festival du cinéma belge (décalé début mars à la période allant du 18 au 24 octobre), le Centre culturel Gabrielle Bernard fait sa rentrée en entendant bien relancer la Culture dans ses infrastructures situées au 4C de la rue de la Fabrique.

A.S.

Le coup d’envoi de la nouvelle saison sera donné par deux événements, ce week-end, balançant entre cinéma et théâtre wallon.