Daussogne et les post-vérités

Joseph Daussogne l’a rappelé plein l’élégance à un autre élu, jeudi soir: «J’ai eu 1 600 voix de préférence en 2012». L’autre, Sébastien Boulanger avec ses 200 petites voix, ne devrait pas la ramener devant lui et l’embêter avec cette affaire d’augmentation de son salaire.

C’était ça le message.