Mettet et Fosses-la-Ville: une drôle de guerre des nerfs autour de deux homes

La Province a retiré l’échelle, mettant la pression sur l’AISBS, gestionnaire de deux homes. Question toujours sans réponse: comment sortir de l’ornière?

EMMANUEL WILPUTTE
Mettet et Fosses-la-Ville: une drôle de guerre des nerfs autour de deux homes
©Pierre Wiame ÉdA

La dernière réunion du conseil provincial a totalement déstabilisé l’Association intercommunale de santé de la Basse-Sambre (AISBS), déjà dans une situation très compliquée. Elle gère deux institutions: le home Dejaifve à Fosses-la-Ville et le Temps des cerises, à Biesme (Mettet). La Province de Namur est actionnaire à hauteur de 27%, les autres partenaires étant des communes de la Basse-Sambre. La Province a décidé de se retirer dès 2023, sa majorité MR-cdH-DéFi a donc refusé de voter un point de l’ordre du jour d’une assemblée générale qui reportait la durée de vie de l’intercommunale jusqu’en 2025 (ses statuts prévoient le délai d’existence expirant en 2023, 30 ans après sa création, mais c’est évidemment prolongeable).