Les «Gadis» se ressaisissent face à Genappe

Montroeul 13 – Aisemont 5

D.O.

Nouvelle défaite sans point. Déjà à Wieze, les Gadis avaient connu pareil scénario. «On commet beaucoup trop de fautes, avoue Bertrand Donadello. Dans ces conditions, on ne peut rien revendiquer.» Pourtant, les Aisemontois firent de la résistance jusqu'à 4-4. «On a alors commencé à donner deux quinze par jeu, facilitant l'envolée locale.» Montroeul opéra alors la cassure et s'envola à 7-4, à la pause. Après avoir concédé le premier jeu de la reprise, les Sambriens caressèrent le point à 8-5. Doucet prit le relais de Donadello et monta au petit milieu, sans pouvoir relancer les Gadis. «On a multiplié les permutations sur le rectangle. Romain Denis joua successivement au petit milieu, au grand puis au fond mais sans stopper l'hémorragie. Une rencontre à oublier.»