Un rucher couvert pour sauver l’abeille

L’école d’apiculture à Sart-Saint-Laurentmet un rucher couvert à la disposition de ses élèves. La formation s’étale sur deux ans.

D.O.
Un rucher couvert pour sauver l’abeille
Le rucher couvert, un atout supplémentaire pour les futurs élèves. Et pour les abeilles! ©ÉdA – 301352110307

Dimanche, l'école d'apiculture La Planche d'envol, qui dépend du centre de formation de l'Union royale des Ruchers wallons (URRW), était en fête. En présence de septante sympathisants ou anciens élèves, l'échevin Bernard Meuter a procédé à l'inauguration du nouveau rucher couvert. «C'est un plus pour nos étudiants qui vont pouvoir suivre les cours pratiques d'apiculture même par mauvais temps», insiste Philippe-Auguste Roberti, président de l'URRW et directeur des cours à la ferme apicole de Malplaquée, à Sart-Saint-Laurent.

Créé voilà près de cinquante ans, le cercle apicole compte aujourd'hui plus de cent membres. Chaque année, il propose une formation qui s'étend sur deux ans et compte 120 heures de cours, tant théoriques que pratiques. «Cette formation comprend également un cours d'initiation apicole de quinze heures , précise M. Roberti. Au terme de ces deux années, les étudiants qui réussissent les examens reçoivent un certificat reconnu par la Région wallonne.»

Avec l’aide de la Région wallonne, le cercle apicole développe également un rucher dit «tampon» destiné à venir en aide aux apiculteurs qui ont subi de fortes pertes de colonies.

Pas d’abeilles, pas de fruits

Les ruches des écoles de l’Union sont labellisées «Maya», du nom de l’opération lancée, il y a quatre ans, par le ministre wallon de l’agriculture Benoît Lutgen afin de sauver l’abeille. Car celle-ci assure près de 80% de la pollinisation des arbres fruitiers.

«Dans ce cadre, tous nos étudiants ont reçu une ruche gratuite que notre association a peuplée. Nous espérons que la commune de Fosses participera encore plus activement au développement et à la défense de l'abeille et de l'apiculture locale en mettant, par exemple, un terrain à la disposition des jeunes apiculteurs.»

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...