La Semaine de la mobilité passe par Entra

Les travailleurs de l’entreprise de travail adapté pourront s’informer, mercredi, sur les alternatives de mobilité.

B.W.
 Avec un millier de travailleurs à Heppignies ou sur site, la mobilité est un enjeu pour Entra.
Avec un millier de travailleurs à Heppignies ou sur site, la mobilité est un enjeu pour Entra. ©Ar. ÉdA 50678255564 

Entra, qui emploie un millier de personnes dans le secteur du travail adapté, s’est inscrite dans la dynamique insufflée par AGC pour apporter des alternatives de mobilité ( L’Avenir du 14-09-2022). Mais l’entreprise basée à Heppignies a aussi été choisie par les syndicats CSC et FGTB pour une action du même ordre, ce mercredi, dans le cadre de la Semaine de la mobilité. Car tout le monde est d’accord sur ce point: la crise énergétique impose de trouver des alternatives au "tout à la voiture", mode de déplacement ultra-dominant mais devenu de plus en plus impayable, spécialement dans un secteur où le salaire peut être très bas. Dans le cas d’Entra, s’ajoute la mauvaise desserte, par les transports en commun, du zoning où l’entreprise est implantée.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.