Un Salon de l’emploi très couru

Jeudi plus de 450 visiteurs ont rencontré des entreprises, des opérateurs de formation lors du 2e Salon de l'emploi de l’ALE.

Un Salon de l’emploi très couru
2ème salon de l' emploi et de la formation ©ÉdA - P.R.

Dans la salle du Vieux-Campinaire, l’Agence locale pour l’emploi de Fleurus a permis à 450 visiteurs - un peu moins que les 500 de l’an dernier -, demandeurs d’emploi ou étudiants, de rencontrer 14 entreprises recrutrices et 20 organismes de formation et autres partenaires sociaux.

«L'ALE donne un coup de main» était le slogan du jour, Des offres d'emploi, dans plus de 50 métiers différents, étaient disponibles sur ce salon 2012. Le choix allait du commercial trilingue au chauffeur-livreur, en passant par le tuyauteur, le boucher, l'ingénieur industriel, le policier, l'aide ménagère, le pompier, etc.

L'École industrielle de Farciennes proposait une formation de chauffeur de poids lourd et permettait aux candidats de s'asseoir au volant d'un 16 tonnes. La même école, l'Institut provincial d'enseignement technique et professionnel de Farciennes avait amené au salon toute une série d'outils existant dans la formation d'aide soignante, de pédicure médicale et d'esthéticienne.

Les étudiants de l'athénée Jourdan, le CEFA Fleurus étaient présents en nombre, intéressés par les propositions d'emplois du salon. En outre, ils offraient le potage à midi!

«Dès l'ouverture, des visiteurs étaient présents à l'entrée de la salle, sourit l'organisatrice du salon, Véronique Bestgen. Une partie des curieux était aussi attirés par les cours théoriques offerts par l'ALE et l'auto-école Henry.»

Le salon atteint son but

L'échevine du Commerce et présidente de l'ALE, Laurence Schellens, précise: «Avant ce salon, nous avions proposé des jobs d'été aux chômeurs de longue durée. Sans succès. Ce salon de l'emploi et de la formation a été alors créé pour offrir aux chômeurs des emplois, certes, mais aussi des solutions de formations précises et nécessaires qu'ils peuvent trouver ici

P.R.