Fleurus: la piscine fermée pour un mois et demi

La piscine de Fleurus ne sera plus accessible dès lundi. Elle bénéficiera d’une importante rénovation qui sera aussi perceptible par les utilisateurs.

Benoît Wattier
Fleurus: la piscine fermée pour un mois et demi
photo piscine communale de Fleurus ©Ar. ÉdA -201532777483 – P.R.

Les amateurs de natation qui fréquentent la piscine de Fleurus devront changer temporairement leurs habitudes pendant plus d’un mois et demi. À partir de ce lundi 19 novembre, l’infrastructure sportive ne sera plus accessible, et ce jusqu’au 6janvier prochain inclus.

À l'origine de cette fermeture prolongée, la plus longue depuis l'inauguration de la piscine en 1980, des travaux de rénovation et de modernisation importants. «Ceux-ci s'inscrivent dans une programmation régulière, ces dernières années, explique Christian Blain, le directeur gérant. Ce qui nous évite de devoir effectuer des travaux très importants et qui durent souvent très longtemps.»

Cette fois, il s'agit de rénover les installations techniques. «On remplacera les deux les deux chaudières, toujours alimentées au gaz. Remplacement aussi des conduits d'alimentation des radiateurs, des groupes de pulsion et d'extraction d'air, ainsi que des gaines d'air pulsé.» La piscine se mettra aussi à l'heure des énergies renouvelables: « Des panneaux solaires thermiques seront installés afin de chauffer l'eau des douches. Et enfin, une pompe à chaleur sera placée, pour des raisons surtout économiques, précise Christian Blain. Elle permettra de récupérer les calories de l'air vicié et de les réinjecter avec l'air renouvelé.»

Au total, il en coûtera près de 848 000€, dont 75% seront supportés par la Région wallonne, via Infrasports. L’intercommunale Igretec en est l’auteur de projet, et c’est une société du Tournaisis qui a décroché le marché.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, les utilisateurs seront les bénéficiaires d'au moins un volet de ces travaux: «Les nageurs se rendront compte qu'il y a beaucoup moins d'humidité dans l'air, et que cet air est plus propre, bien moins chargé en chloramine. L'atmosphère en sera moins lourde.»

Les travaux débuteront lundi et se termineront le 31décembre. «Les délais, extrêmement courts, permettront de réduire au maximum la mise en chômage technique du personnel, mais aussi le manque à gagner de la piscine qui, chaque année, attire 110 000 personnes.»

La réouverture n’est toutefois prévue que le 7janvier car les responsables de l’infrastructure en profiteront pour effectuer la vidange bisannuelle. Et éviter ainsi une nouvelle fermeture.