La famille de Cynthia, prête à accueillir des Ukrainiens

À Farciennes, les propositions d’hébergement de réfugiés ukrainiens parviennent à la commune. Cynthia Sidiras est candidate avec sa famille.

Benoît Wattier
La famille de Cynthia, prête à accueillir des Ukrainiens
«On est heureux de faire du bien, de se sentir utiles», confie Cynthia Sidiras. ©ÉdA – B.W.

La solidarité n’a pas tardé à se manifester. À peine le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, Sammy Mahdi, avait-il lancé l’appel aux communes pour l’accueil d’éventuels réfugiés ukrainiens, que beaucoup d’entre elles ont rapidement embrayé. Et, à leur suite, des citoyens. C’est le cas à Farciennes où, ce jeudi matin, six familles avaient déjà fait savoir qu’elles étaient volontaires.