Farciennes dernière à la vaccination en Wallonie: 3 réalités de terrain

Un projet temporaire de centre local de vaccination va être organisé, du 31 mai au 5 juin. Explications.

Sébastien Gilles
Farciennes dernière à la vaccination en Wallonie: 3 réalités de terrain
Les Farciennois pourront se rendre à leur Centre culturel pour la première dose. ©ar. ÉdA

Les statistiques sont sans appel: si la campagne de vaccination se déroule globalement bien en Wallonie, Farciennes est la commune la plus à la traîne. Malgré les nombreuses pistes d'explication, le bourgmestre Hugues Bayet a refusé d'y voir une fatalité. «La vaccination est le moyen le plus rapide pour retrouver nos libertés, il faut donc augmenter le nombre de Farciennois vaccinés», entame-t-il, avant de préciser: «J'ai convié l'ensemble des acteurs locaux de la santé et ils étaient unanimes: pour eux, il n'y a pas d'hésitation vaccinale majeure dans le chef des Farciennois. Le problème réside essentiellement dans l'accès au vaccin.»