La Commune va recenser avant de taxer

Après un hommage aux victimes de l’attentat chez «Charlie Hebdo», le conseil a désigné deux agents pour mieux percevoir les taxes communales.

Pol RECTEM
La Commune va recenser avant de taxer
conseil communal de janvier 2015 ©EdA

Le conseil communal a entamé sa séance par une cérémonie d'hommage émouvante en mémoire des caricaturistes et policiers tués lors de l'attentat contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo, à Paris. «Un acte d'une barbarie révoltante qui touche de plein fouet la liberté d'expression, clame, au nom du collège et des conseillers communaux, le bourgmestre Hugues Bayet. «Les représentants communaux sont frappés par cette tragédie et nous croyons que notre liberté d'expression est une valeur fragile qui doit être défendue. On est révolté contre ces actes de terrorisme perpétrés par les extrémistes djihadistes. La presse défend notre liberté d'expression. Dans les pays démocratiques et civilisés, elle peut parfois griffer ou faire mal, mais elle ne tue pas. Je veux exprimer toute mon admiration pour ces journalistes et ces policiers froidement assassinés, ce mercredi 7 janvier

Après une minute de silence, la déclaration du bourgmestre a été suivie de longs applaudissements. Un vrai moment poignant de solidarité.

Recenser avant de taxer

Au sein de l’administration, deux nouveaux agents sont désignés pour veiller au recouvrement des taxes.

La loi relative au recouvrement des taxes communales et provinciales prévoit de punir les non-déclarations dans les délais prévus, et les déclarations incorrectes, incomplètes ou imprécises de la part du redevable. Les vérifications doivent être faites par des fonctionnaires assermentés.

Un recensement va dorénavant être effectué à cet effet à Farciennes. Celui-ci aura lieu une fois par an. Il sera confié aux deux agents désignés par la directrice financière, Isabelle Paye, attachée au service des finances communales, et Steve Martin-Launoy, qui ont prêté serment.

Ils auront pour tâche de recenser les informations qui permettront de calculer les différentes taxes, tels que les surfaces, les appareils électriques d’un commerce, etc.

Nouvel outil de développement

L’Agence de développement local (ADL) est un outil mis à la disposition des communes par la Région wallonne pour exploiter les potentiels existant entre les acteurs économiques pour créer de nouvelles activités et des emplois. À Farciennes, l’ADL peut aider à la renaissance du centre-ville, à l’émergence de l’Ecopôle et de ses retombées indirectes, etc. Elle sera composée de 5 représentants du conseil et de 5 membres issus des entreprises et du monde associatif farciennois.