Fragapane ne panique pas

Le président de Farciennes a fait un choix en début de saison. Celui de miser sur la jeunesse. Malheureusement, pour l’instant, le pari ne s’avère pas payant. «Il faut du temps, précise Guiseppe Fragapane, le patron. C’est une année de transition. On a laissé filer plusieurs joueurs expérimentés.»

Jérémy Delforge

Olivier Carette, ancien joueur de division 1, était chargé de guider les jeunes. Mais après un bon début de campagne, l'homme a essuyé plusieurs défaites. Le manque de réaction de ses joueurs a eu raison de sa volonté. Il a quitté l'équipe. Le comité s'est alors tourné vers Fabrice Lekeux. Ce dernier est censé apporter son expérience au groupe. Malheureusement pour les Farciennois, la mayonnaise n'a pas encore pris… «Je vois une évolution. Ce week-end, notre équipe va retrouver des couleurs.»

Pourtant, les hommes du président Fragapane devront se méfier d'une formation de Morlanwelz totalement retrouvée. «C'est un peu l'inconnue. Elle semble solide. Mais on est capable de ravir les trois points. Il est certain qu'une nouvelle défaite soulèverait plusieurs questions. Mais cette série est très ouverte. En deux victoires, on peut très vite se replacer dans le milieu du classement.»