Nouveau look pour la Grand-Place

La Grand-Place devra souffrir pour être belle . 55 riverains sont concernés par les travaux de réaménagement et de rénovation du site.

P.R.

Pour commencer la rénovation de la Grand'Place, la commune de Farciennes dispose de fonds structurels européens importants. Le programme « Convergence » Feder comprend une rénovation urbaine qui doit aller de pair avec des projets de redynamisation, tout en donnant une vision attractive des lieux.

L'auteur du projet veut pénaliser le moins possible les habitants des 55 maisons qui bordent la Grand'Place en leur imposant un chantier trop long. Pour limiter le coût et la durée de ces travaux de réaménagement urbain, l'idée de base est de creuser une seule tranchée de 1,20 mètre de profondeur sur 1 mètre de large, tout autour de la place. En une seule fois, par la même entreprise. Dans cette tranchée prendront place tous les impétrants : eau, gaz, électricité, téléphone, fibres optiques, etc. Ce projet est approuvé par tout le Conseil mais, selon l'échevine Laurence Denys :« Il faudrait que les agendas des différentes Régies convergent vers la Grand'Place de Farciennes en se suivant de près. Cela sera difficile mais, on essaie ». De nombreuses conduites d'eau, trop anciennes, seront changées. L'égouttage sera exploré par une caméra avant que ne soit prise la décision de le renouveler. Il faut savoir que le collecteur central des égouts se situe au milieu de la place. Et, de ce fait, les raccordements individuels sont longs de plus de 15 mètres.

Quelques courtes nouvelles

Le plan « Mercure » de cheminement sécurisé pour les usagers les plus vulnérables, sera appliqué à la rue Stilmant. De nouveaux trottoirs avec de hautes marches en béton bleu protégeront les piétons qui côtoient cet afflux de voitures. Devant l'église sont prévues huit places de parkings dessinées en béton de couleur différente.

La commune renouvelle son adhésion à la charte pour la gestion forestière durable même « si nous n'avons que quelques ares d'espaces verts à Farciennnes, nous souhaitons les protéger », déclare le bourgmestre Hugues Bayet.

Des modifications budgétaires ont été approuvées par la majorité seulement (11 oui et 3 abstentions). Ces modifications sont prises pour faire face à divers frais : la création d'un nouveau site Internet plus proche des citoyens (28 000€) et aussi pour financer des moyens de synergie plus intenses avec le CPAS local (100 000€), pour payer l'achat d'un nouveau bus communal et pour ajuster les crédits nécessaires à l'entretien du hall sportif.

Un avocat a été engagé par la commune pour défendre ses intérêts dans le recouvrement de créances dues par des locataires de terrains communaux.

Les jeunes mariés se marieront désormais dans une salle bien sonorisée grâce à un nouveau système de sonorisation et de projection d'images.