Aiseau-Presles: une nouvelle vie pour l’ancienne abbaye d’Oignies en 2024

Les ministres wallons Morreale et Dolimont ont inauguré le chantier du prieuré d’Oignies. D’ici 2024, le vénérable édifice sera devenu une maison de repos atypique.

Benoît Wattier

En 2012, un groupe de promoteurs flamands, MKBH, devenait propriétaire, sous condition, de l’abbaye d’Oignies, à Aiseau. Objectif: en faire une maison de repos. Dix ans ont passé. Et depuis six mois, les travaux ont commencé. Ce lundi après-midi, deux membres du gouvernement wallon, Christie Morreale, ministre de la Santé, et Adrien Dolimont, ministre des Finances, ont fait le déplacement pour inaugurer officiellement le chantier. La nouvelle vie de l’édifice classé, jadis prestigieux, devient enfin réalité.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...