Elle prétend avoir été frappée par son grand frère

La plaignante parle d’un coup de poing sur le nez. Le prévenu dit avoir seulement repoussé sa sœur, avec laquelle l’ambiance est tendue.

L.C.

Ce mercredi, Mallory comparaît devant le tribunal correctionnel de Charleroi après avoir fait l’objet d’une procédure accélérée. Il y a seulement 16 jours, la police a été contrainte d’intervenir au domicile familial, situé à Aiseau-Presles, en raison d’une dispute entre Mallory et sa sœur, de 10 ans sa cadette.