Aiseau-Presles: il frappe sa femme... et un chauffeur de bus

Alan, qui se trouvait à l’épreuve quand il a frappé sa compagne, ajoute une ligne de plus à son casier judiciaire.

L.C.
Un bus du TEC Charleroi en cours de manoeuvre au dépôt Genson
Un bus du TEC Charleroi en cours de manoeuvre au dépôt Genson ©VAN KASTEEL

Le 19 mai dernier, le tribunal lui avait octroyé un sursis probatoire de 5 ans avec une peine de 15 mois de prison. À l’époque, le jeune homme avait commis des coups et blessures sur sa compagne et des faits liés à des produits stupéfiants. En signe de confiance, la justice avait octroyé des conditions probatoires à Alan, qui devait notamment ne plus boire d’alcool et ne plus commettre d’infraction.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...