Charleroi : il y a 50 ans, l'Oasis faisait découvrir le couscous aux Carolos

À la ville-basse, l’Oasis fête un demi-siècle d’existence. C’est le restaurant qui a fait découvrir le couscous aux carolos.

D.A.
 Abdellah Labed a repris le restaurant fondé par ses parents en 1972. Et a gardé les recettes de son père.
Abdellah Labed a repris le restaurant fondé par ses parents en 1972. Et a gardé les recettes de son père. ©ÉdA – 60268922979 

C’est l’un des plus vieux restaurants de la ville basse à Charleroi. L’Oasis fête ses 50 ans. Il avait ouvert ses portes en octobre 1972. À l’époque, le couscous n’est pas encore un plat populaire. "Beaucoup de Belges ignoraient d’ailleurs ce que c’était, témoigne Abdellah Labed qui a repris l’établissement créé par ses parents. Il n’a pas été simple d’attirer les premiers clients."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.