Course-poursuite à Fosses-la-Ville: une fillette de 10 ans traumatisée

Trois ans de prison sont requis pour une scène d’inconscience pure. Le prévenu avoue avoir disjoncté.

JVE
Course-poursuite à Fosses-la-Ville: une fillette de 10 ans traumatisée

Le 4 avril dernier, Manu (prénom d’emprunt), a disjoncté. Alors qu’il se trouvait en excès de vitesse sur la RN98 près de Fosses, il a été pris en chasse par la police. Et il n’a pas obtempéré malgré les sirènes hurlantes et les feux bleus des forces de l’ordre. Franchissement de stop, de ligne blanche, refus de céder le passage: le conducteur a circulé à 170 km/h dans des zones limitées à 50 et 90 km/h et a accumulé les infractions.

Des antécédents spécifiques

Et ce qui devait arriver arriva. L’homme a percuté une Golf, puis une Mercedes dans laquelle se trouvait une fillette de deux ans. Ce véhicule a été projeté contre une Peugeot 208 occupée par une dame et sa fille de dix ans. Cette dernière est depuis traumatisée par l’accident qu’elle a vécu.

Le parquet met en avant le pédigrée du prévenu, qui a mis en danger la vie des autres usagers et des policiers: une dizaine d’antécédents spécifiques en matière de roulage pour la période 2009-2021. Trois ans de prison sont requis pour sanctionner ces préventions d’entrave méchante à la circulation et de rébellion armée contre les forces de l’ordre. La confiscation du véhicule est demandée.

Une peine de travail est plaidée par l’avocat du prévenu. Jugement le 5 septembre.