Jemeppe-sur-Sambre: la minorité dépose plainte et exige la démission de l’échevin Jean-Luc Evrard

Les groupes de la minorité dénoncent les « manigances » de l’échevin des Travaux. Il aurait favorisé la vente d’un appartement à la mer par la Commune au neveu de son épouse. Une plainte est déposée pour conflit d’intérêts.

Jérôme Noël
 La minorité jemeppoise a décidé de déposer une plainte à l’encontre de l’échevin des Travaux.
La minorité jemeppoise a décidé de déposer une plainte à l’encontre de l’échevin des Travaux. ©ÉdA – Florent Marot 

Les groupes de la minorité jemeppoise (Peps, DéFi et la Liste du Mayeur) se sont rencontrés jeudi soir pour revenir sur la vente du studio à Westende par le collège. Plus que la procédure, qui est illégale et a mené à l’annulation de la vente mardi par le directeur général, ils ont pris position concernant l’échevin des Travaux qui, selon les groupes de la minorité, a favorisé la vente du bien communal au fils de la soeur de son épouse.

« Les groupes de la minorité dénoncent un conflit d’intérêts scandaleux. Étonnamment, une seule offre est parvenue sur la table du collège. Elle émane du neveu de Jean-Luc Evrard, échevin des Travaux. En toute illégalité, M. Evrard a pris part à la décision du collège qui accepte l’offre anormalement basse de l’acquéreur. Il s’agit là d’un viol flagrant d’une disposition du Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation qui interdit à un mandataire d’être présent quand le collège délibère sur des objets auxquels il a un intérêt direct ou auxquels ses parents ou alliés, jusqu’à un 4e degré inclusivement, ont un intérêt personnel et direct. De A à Z, toute la procédure est illégale et vise à satisfaire des intérêts personnels au détriment de l’intérêt général et des finances communales en particulier. »

Une plainte déposée ce vendredi

Face à ce constat, les partis de l’opposition comptent saisir les Autorités régionales et judiciaires pour mener l’enquête et, au besoin, établir les responsabilités. Même au sein du collège dans la mesure dont tous les membres ont signé le document de vente. « Aussi, les groupes de la minorité annoncent qu’ils vont déposer une plainte (NDLR: ce vendredi) auprès de la tutelle régionale et auprès du procureur du Roi aux fins de déterminer la responsabilité de chaque membre du collège. Par ailleurs, ils invitent M. Evrard à assumer la responsabilité de ses manigances en présentant sa démission. »

Le collège réagit en fin d’après-midi

En fin d’après-midi, le collège communal de Jemeppe-sur-Sambre a réagi via un communiqué de presse. La première partie défend son échevin, la deuxième renvoie la balle au DG et attaque la minorité.

« Le Collège prend acte des déclarations de l’opposition de ce 1er juillet 2022. S’il est vrai que l’acquéreur est le neveu par alliance de l’Echevin (3e degré de parenté), il n’en demeure pas moins que ce dernier n’a absolument pas interféré dans l’instruction du dossier. Nous rappelons que le Directeur Général était seul gestionnaire du dossier et interlocuteur entre le potentiel acheteur, le notaire et l’Administration. Cette décision fût prise sur base d’arguments rationnels présentés au Collège: l’absence ou la présence de l’Echevin n’a donc eu aucune influence sur le processus.

C’est ainsi que, si une enquête devait être menée suite au dépôt d’une éventuelle plainte de l’opposition, le Collège ne manquera évidemment pas de fournir toutes les preuves des échanges internes qui démontrent la gestion totalement indépendante et transparente du dossier.

En conclusion, cette affaire nous démontre 2 choses :

1) Nous regrettons l’attitude déplorable de certains membres de la minorité qui avait pourtant été constructive lors du conseil communal : ce dossier est clos et sera relancé en août conformément aux prescrits comme la Bourgmestre s’y est engagée lors de la séance du Conseil communal.

2.Cela démontre encore une fois la nécessité de renforcer et soutenir le Directeur Général avec un DG adjoint afin de, notamment, lui permettre de disposer de plus de temps pour l’analyse légale des dossiers. »