Sous ses échafaudages, le palais de Justice de Bruxelles dévoile désormais ses secrets au public (vidéo)

Dès le mois d’avril, le palais de Justice de Bruxelles s’ouvrira aux visiteurs individuels pour leur dévoiler ses nombreux secrets, avant de voir s’envoler ses échafaudages.

Mathieu Golinvaux

Souvent, le palais de Justice de Bruxelles fait rire, à cause de ces échafaudages qui ne semblent plus vouloir lâcher sa façade, pour d’autres, le palais de Justice de Bruxelles fait peur, parce qu’il est synonyme d’un passage face au juge, mais ils ne sont pas nombreux à avoir osé franchir ses portes pour simplement découvrir l’un des joyaux architecturaux de la capitale bruxelloise, œuvre de Joseph Poelaert et plus grand bâtiment du XIXe siècle en Europe. « Une construction unique au monde », rappelle Jean de Codt, Premier Président de la Cour de Cassation.

Même des gens qui travaillent ici depuis plus de 40 ans ne connaissent pas toutes les salles.

Dès le 9 avril, l’imposant bâtiment ouvrira à nouveau ses portes au grand public, au groupe comme avant la pandémie, mais aussi aux visiteurs individuels, les mercredis et samedis après-midi. "Ce palais de Justice fait près de 26 000 mètres carrés, rappelle Karin Vermeire, d’Arkadia, qui s’occupera des visites guidées en français. Même des gens qui travaillent ici depuis plus de 40 ans ne connaissent pas toutes les salles."

Sous ses échafaudages, le palais de Justice de Bruxelles dévoile désormais ses secrets au public (vidéo)

Pendant ces visites, les visiteurs auront notamment l’occasion de découvrir la Salle des pas perdus, la cour de Cassation ordinaire et solennelle, la cour d’assise et la cour d’appel. "Ces visites sont notamment importantes au niveau pédagogique, reprend la directrice d’Arkadia. En secondaire, connaître le système judiciaire fait partie du cursus. Les écoles étaient nombreuses à demander pour faire des visites, mais elles n’ont pas pu le faire depuis deux ans à cause de la pandémie. Par ailleurs, chaque citoyen a le droit de venir voir le palais de Justice, mais nous nous rendons compte qu’il y a peu de gens qui osent passer la porte de celui-ci. Même s’il y a évidemment un scan de sécurité, le Palais est ouvert à tout le monde."

Par ailleurs, chaque citoyen a le droit de venir voir le palais de Justice, mais nous nous rendons compte qu’il y a peu de gens qui osent passer la porte de celui-ci. Même s’il y a évidemment un scan de sécurité, le Palais est ouvert à tout le monde.

Sous ses échafaudages, le palais de Justice de Bruxelles dévoile désormais ses secrets au public (vidéo)

Avec une surface nette totale de quelque 80 000 m2, le palais de Justice de Bruxelles est l’un des plus grands bâtiments judiciaires au monde. Aux quatre coins de la capitale, sa coupole de 24 0000 tonnes et 142 mètres de haut est un important point de repère pour les Bruxellois. "Mais c’est aussi un des symboles de la démocratie, ajoute Mathieu Michel, secrétaire d’État de la Régie des bâtiments. Il est important de pouvoir visiter ces lieux et de considérer qu’ils font partie de notre histoire commune. Cette visite, c’est aussi partager l’émotion ou bien l’affection que l’on peut porter à des bâtiments qui, finalement, appartiennent à tous les Belges."

Sous ses échafaudages, le palais de Justice de Bruxelles dévoile désormais ses secrets au public (vidéo)

Les échafaudages vont disparaître

Présent aux côtés de Pascal Smet pour lancer ces visites guidées, le secrétaire d’État en a profité pour rappeler que les échafaudages, souvent moqués ces dernières années, finiraient bien par disparaître de la façade du bâtiment. "J’en ai fait ma priorité le premier jour où je suis arrivé, rappelle-t-il. Je n’accepte pas que sur un bâtiment aussi symbolique, on puisse considérer normal qu’on vive quarante ans avec les échafaudages. C’est un dossier qui n’est pas facile, mais aujourd’hui le chantier a repris et le travail est sur les rails. Il n’y a plus rien qui pourra l’arrêter."

Je n’accepte pas que sur un bâtiment aussi symbolique, on puisse considérer normal qu’on vive quarante ans avec les échafaudages. C’est un dossier qui n’est pas facile, mais aujourd’hui le chantier a repris et le travail est sur les rails. Il n’y a plus rien qui pourra l’arrêter.

Le travail se déroule désormais en phase. Les échafaudages de la façade avant disparaîtront en 2024, les autres, après rénovation de la façade, seront retirés en 2030.

Sous ses échafaudages, le palais de Justice de Bruxelles dévoile désormais ses secrets au public (vidéo)

En attendant, les visiteurs pourront découvrir les secrets à l’intérieur de celui-ci. "Un bâtiment éclectique, termine Karin Vermeire. Il s’inspire du style gréco-romain, mais prend beaucoup de choses dans différents autres styles. Il s’agit d’une œuvre originale de l’architecte Joseph Poelaert. Elle a été recopié ailleurs par après."

À partir du 9 avril, les visites du palais de Justice seront possibles les mercredis et samedis après-midi. Il suffira de s’inscrire sur le site d’Arkadia (pour les visites en Français) ou de Korei (pour les visites en Néerlandais et en Anglais).

Sous ses échafaudages, le palais de Justice de Bruxelles dévoile désormais ses secrets au public (vidéo)
Sous ses échafaudages, le palais de Justice de Bruxelles dévoile désormais ses secrets au public (vidéo)
Sous ses échafaudages, le palais de Justice de Bruxelles dévoile désormais ses secrets au public (vidéo)
Sous ses échafaudages, le palais de Justice de Bruxelles dévoile désormais ses secrets au public (vidéo)
Sous ses échafaudages, le palais de Justice de Bruxelles dévoile désormais ses secrets au public (vidéo)
Sous ses échafaudages, le palais de Justice de Bruxelles dévoile désormais ses secrets au public (vidéo)