Rebondissement au Chant des Cailles: la ferme ne s’opposera pas aux constructions

La porte-parole de l’ASBL la Ferme du Chant des Cailles nous confirme s’en remettre aux négociations entre la commune, la Région et le Logis Floréal, propriétaire du terrain.

Maël Duchemin
Rebondissement au Chant des Cailles: la ferme ne s’opposera pas aux constructions
L’ASBL de la Ferme du Chant des Cailles affirme qu’elle “ne s’opposera pas” aux constructions. ©JC GUILLAUME

Suite à son assemblée générale du samedi 12 mars, l’ASBL de la Ferme du Chant des Cailles a envoyé une lettre à tous les camps engagés dans les négociations autour du terrain. Dans ce document, elle affirme qu’elle “ne s’opposera pas” aux constructions. Elle espère toutefois qu’elles auront le moins d’impacts possible et seront au maximum en dehors du périmètre des activités agricoles. L’ASBL se dit également prête à négocier un nouveau protocole avec le Logis Floréal, propriétaire du champ. Il y a un mois, le Logis Floréal avait en effet demandé à l’ASBL de prendre position "sachant qu’il y aurait des constructions."