STIB: la majorité bruxelloise veut "nommer toutes les futures stations par des noms de femmes"

Les députés de la majorité viennent de déposer un texte pour rendre systématique la féminisation des nouveaux arrêts de bus, tram et métro… sauf exception.

Ro. Ma.
STIB: la majorité bruxelloise veut "nommer toutes les futures stations par des noms de femmes"
Jacques Brel pourrait côtoyer davantage de femmes dans les stations bruxelloises. ©BAUWERAERTS DIDIER

Au début du mois, la STIB a renommé quatre arrêts avec des noms de femmes. Fini l’arrêt Reniers à Jette, place désormais à l’arrêt Fernande Volral, résistante belge. Loyauté devient Amélie Gomand, Livingstone porte le nom de Marie-Louise, Dieudonné Lefèvre devient Andrée De Jongh. Une mesure de féminisation, qui n’est pas une première à la STIB, et que les députés de la majorité bruxelloise veulent désormais systématiser.