Tempête Eunice: week-end assez calme à Mons, moins dans le Borinage

Les interventions se sont comptées par cinquantaines dans le Borinage alors qu’à Mons, peu de sorties des services de secours étaient à signaler.

F.D.
Tempête Eunice: week-end assez calme à Mons, moins dans le Borinage
©BELGAIMAGE

Il n’y en a que pour la tempête Eunice ces derniers jours. Alors que les photos et vidéos d’arbres déracinés, de toitures envolées ou encore de câbles électriques arrachés se multiplient sur les réseaux sociaux, les pompiers de Mons et du Borinage étaient sur le qui-vive afin d’intervenir au plus vite. Le week-end n’a d’ailleurs pas été de tout repos pour ces derniers dont les interventions se comptaient par cinquantaines. Dans la Cité du Doudou par contre aucune intervention sortant de l’ordinaire n’a été signalée.

Les pompiers de Saint-Ghislain et de Dour n’ont pas été épargnés par les appels ce week-end. "Vendredi, nous avons effectué 50 interventions mais aucune d’entre elles n’était dramatique", indiquent les pompiers de Saint-Ghislain. "Samedi matin, nous avons terminé le travail qu’il nous restait du vendredi avant de terminer le week-end par une soirée plus calme."

Même son de cloche du côté de Dour. "Nous sommes intervenus 54 fois vendredi et samedi, notamment pour des arbres tombés sur la chaussée ou des câbles électriques arrachés, à cause de ces chutes d’arbres", confient les pompiers de Dour. "Nous nous attendions à ce type d’interventions compte tenu des événements annoncés, ce n’était donc que la routine pour nous. Le dimanche était bien plus calme."

Dans la Cité du Doudou, la tempête Eunice a fait bien moins parler d’elle. Aucune intervention ne sortant de l’ordinaire n’a été effectuée par les services de secours qui ont vécu un week-end assez calme.

Un week-end sans grande gravité donc dans les communes de Mons et du Borinage. Il ne reste plus qu’à espérer que la tempête Franklin, qui se profile à l’horizon, ne provoque pas davantage de dégâts dans la région.