Un vol au départ de Zaventem contraint à atterrir d’urgence à Nantes à la suite d’un malaise: 8 heures après, les passagers libérés!

Des raisons médicales ont poussé le pilote d’un vol "Tui fly" en provenance de Zaventem à atterrir d’urgence à Nantes.

B.Rob. (avec T.T.)
Un vol au départ de Zaventem contraint à atterrir d’urgence à Nantes à la suite d’un malaise: 8 heures après, les passagers libérés!
- ©BELGA

Un vol Tui fly ayant décollé ce matin à 7h45 de Zaventem a été contraint à un atterrissage en urgence à l’aéroport de Nantes à la suite d’un malaise à bord.

"Un passager aurait fait un malaise mais refus d’en dire davantage, secret médical", a précisé une passagère, que l’on a pu contacter.

"Depuis 4h sur le tarmac sans bouger", confirmait-elle dans un premier temps, en milieu de journée, alors que tout le monde était encore enfermé dans l’avion, en stand-by.

"En fait, ils ont refait un plein de kérosène, mais après un plein, il faut faire un check complet. Mais, à l’aéroport de Nantes, aucun technicien n’a de telles compétences pour ce type d’avion... et on refuse catégoriquement de nous faire sortir de l’avion", poursuivait-elle.

À force, l’ambiance est devenue électrique à bord. "On ne peut pas sortir et ils viennent de nous annoncer qu’on doit changer de masque toutes les 4 heures! C’est hallucinant…"

Les passagers ont finalement pu sortir de l’avion à 15h40 pour intégrer une salle d’attente, alors qu’ils avaient donc décollé 8 heures plus tôt…