Morlanwelz: Infrabel présente son escape game pour sensibiliser à la sécurité ferroviaire

Le but de "Code Rail " est de conscientiser les jeunes aux risques aux abords des voies.

Elisa Megna
Morlanwelz: Infrabel présente son escape game pour sensibiliser à la sécurité ferroviaire

L’objectif d’Infrabel est simple: zéro accident sur les voies. Et, pour ce faire, le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire a développé un escape game à destination des 12-18 ans. Un jeu qui a pour objectif d’apprendre aux plus jeunes les règles de sécurité aux abords du chemin de fer de manière ludique. Si le jeu a été présenté dans les locaux de l’Athénée Provinciale de Morlanwelz, ce n'est pas par hasard.

"Morlanwelz est un hot spot d’Infrabel", explique Jessica Nibelle, la porte-parole d’Infrabel . "Il y a eu plusieurs incidents dont le décès d’un jeune basketteur en 2019. Nous avons observé pas mal de comportements dangereux comme des jeunes qui jouaient sur les voies, qui se poussent à proximité, ...".

L’escape game "Code Rail" est donc le nouvel outil à la sensibilisation d’Infrabel. Composé d’un escape game et d’une brochure théorique, le jeu coopératif propose 3 aventures adaptées à 3 catégories d’âge que sont les 12-13 ans, les 14-16 ans et les 17-18 ans. Tout comme pour un escape game classique, les participants doivent résoudre des énigmes en observant et en associant les cartes entre elles. Aidés d’une tablette, les joueurs sont amenés à introduire des codes sur une application au fur et à mesure du jeu. A chaque code correctement ajouté, un message de prévention s’affiche. L’objectif est de résoudre l’enquête en 60min.

"C’est super!", réagit Elie, élève de 1ère secondaire. "C’est l’histoire d’un garçon dont le chien, Rio, a été kidnappé. Il faut retrouver le dognapper. C’est une histoire qui me parle, c’est choquant et triste aussi! Je faisais déjà attention avant mais je ferai encore plus attention maintenant!"

L’année dernière, Infrabel comptabilisait 591 intrusions sur le domaine ferroviaire. C’est 4% de moins par rapport à 2020, année durant laquelle le gestionnaire de réseau totalisait 614 intrusions. A Morlanwelz, 117 intrusions sur les voies ont été comptabilisées en 2021. Si les chiffres diminuent, Infrabel tient à rappeler que les conséquences de ces actes peuvent être parfois dramatiques. 5 décès ont ainsi été recensés ces 5 dernières années. Ces campagnes de sensibilisation sont une nécessité notamment pour la commune de Morlanwelz.

"Je pense que c’est une très bonne action. C’est une très bonne initiative de sensibiliser les jeunes dans les écoles aux risques qu’il y a aux abords des passages à niveaux", explique l’échevin de la mobilité, François Devillers. "C’est une initiative qui pourrait se faire aussi dans nos écoles communales. En sortant de la 6ème primaire, certains sont amenés à prendre le train. Ensuite, il faudrait faire un rappel en 1ère secondaire. L’enjeu c’est qu’un enfant qui a reçu ces conseils puisse dire à un ami "Non, ne fais pas cela!" ou même à leurs parents, certains ne respectent pas toujours les règles. C’est un événement très positif, à pérenniser".