Rosières: Magalie Braune est portée par un projet qui a du sens

Il y a deux ans, Magalie Braune a créé "Les Fleurs de Mag". Un projet de culture et vente de fleurs ornementales dans lequel elle trouve du sens.

JULIE MOUVET

"Les Fleurs de Mag", c'est un projet lancé il y a deux ans par Magalie Braune. Ancienne architecte, elle a toujours aimé les fleurs et veut un métier qui se rapproche de la nature. À la recherche de plus de sens, elle décide alors de quitter son ancien emploi. "Je me suis toujours dit que je serais un jour fleuriste. Quand j'ai arrêté l'architecture, j'ai découvert ce que c'était de planter des choses, semer, travailler le sol. J'ai beaucoup aimé. Je me suis alors dit: pourquoi ne pas faire cette réorientation vers la fleuristerie?" Mais Magalie ne veut pas faire ça "n'importe comment, avec des fleurs qui viennent de loin ou qui sont traitées et polluées". "J'ai cherché des producteurs de fleurs écologiques mais il n'y en avait pratiquement pas à l'époque." Elle décide alors de se former en maraîchage bio. "Plutôt que de m'orienter vers les fleuristes, j'allais devoir être un peu experte dans la culture avant tout."