À la barre à 81 ans pour attentat à la pudeur

L’octogénaire nie avoir eu des gestes déplacés à l’égard de sa nièce quand il la prenait sur ses genoux. Les faits remontent à 30 ans.

G.DX.
À la barre à 81 ans pour attentat à la pudeur
- ©Photonews

Il s’avance avec une canne à la barre. Jean (prénom d’emprunt) a 81 ans. Il est poursuivi pour attentat à la pudeur sans violences. Des faits qui se seraient déroulés à Pottes il y a trente ans, plus précisément entre septembre 1991 et septembre 1993.