Un plan pour supprimer le trafic de transit du centre de Schaerbeek: voici les rues qui vont devenir à sens unique (cartes)

La commune de Schaerbeek a mis en place un nouveau plan de mobilité pour le centre de l’entité. Au programme: mises à sens unique et "filtres" pour lutter contre le trafic de transit… Voici les détails du plan, qui sera mis en place dans les prochains mois.

Romain MASQUELIER
Un plan pour supprimer le trafic de transit du centre de Schaerbeek: voici les rues qui vont devenir à sens unique (cartes)
Schaerbeek va multiplier les sens uniques pourlimiter le trafic de transit. ©BAUWERAERTS DIDIER

Les Schaerbeekois, et les nombreux navetteurs qui traversent la Cité des Ânes, vont devoir s’y habituer. La mobilité du centre de l’entité va en effet être profondément revisitée au cours des prochains mois. Conformément aux objectifs du plan de mobilité régional "Good move", le collège échevinal Défi-Écolo a décidé de s’attaquer au périmètre ("maille" dans le jargon) intitulé "Collignon-Josaphat". Le but espéré: "réduire le trafic de transit". Le moyen: des sens uniques et des "filtres" anti-voitures, deux "instruments magiques" comme les appelle l’échevine de la Mobilité Adelheid Byttebier (Groen).

"On veut construire ensemble une commune agréable pour tous, un Schaerbeek de demain", déclare la bourgmestre faisant fonction Cécile Jodogne (Défi), qui s’attend à "des impacts, des réactions, des questionnements et des débats". "Schaerbeek joue un rôle de pionnier avec ces plans ambitieux. J’espère que cela incitera d’autres communes à également investir dans la qualité de vie des habitants et des commerçants", applaudit de son côté la ministre Elke Van den Brandt (Groen).

Avec ce nouveau plan de circulation, les navetteurs sont renvoyés sur les grands axes à savoir le boulevard du Lambermont, la chaussée de Louvain et les artères le long du canal.

Un plan pour supprimer le trafic de transit du centre de Schaerbeek: voici les rues qui vont devenir à sens unique (cartes)
©Commune de Schaerbeek

La circulation de trois quartiers revisitée

Dans le quartier Royale Sainte-Marie, deux artères principales vont être mises en sens unique à l'automne 2022: la chaussée de Haecht (en direction du Nord jusqu'à la rue Rubens) et la rue Royale Sainte-Marie (en direction de la place de la Reine). La rue Rogier sera également mise à sens unique en direction du canal. Un filtre ne laissant passer que les vélos sera installé place de la Reine, à côté de l'église Sainte-Marie.

Un plan pour supprimer le trafic de transit du centre de Schaerbeek: voici les rues qui vont devenir à sens unique (cartes)
©Commune de Schaerbeek

Dans le quartier de la Cage aux ours, des filtres qui empêchent le passage des voitures seront installés place Pavillon et place Stephenson. Rue Vanderlinden, un filtre sera aussi installé, mais permettra l'accès au trafic local des riverains. Seront aussi mises en sens uniques une partie de l'avenue Princesse Élisabeth (du boulevard Lambermont à la place Verboekchoven), l'avenue Maréchal Foch, la rue Eenens ainsi que la rue Stephenson (de part et d'autre de la place avec des sens inversés).

Un plan pour supprimer le trafic de transit du centre de Schaerbeek: voici les rues qui vont devenir à sens unique (cartes)
©Commune de Schaerbeek

Concernant le quartier des Azalées, des mesures ont déjà été prises récemment. Dans les prochains mois, l'avenue Cambier devrait être mise à sens unique jusqu'au rond-point Chazal.

Un plan pour supprimer le trafic de transit du centre de Schaerbeek: voici les rues qui vont devenir à sens unique (cartes)

Un plan concrétisé avant la fin 2023

"Quand on met une voirie à sens unique, on gagne beaucoup d’espace. De l’espace qu’on peut alors redistribuer aux cyclistes et aux piétons", ambitionne l’échevin des Travaux publics, Vincent Vanhalewyn (Écolo). Ce plan de circulation sera assez rapidement mis en place. "Ces mises à sens unique et ces filtres ne nécessitent pas de lourds permis d’urbanisme. 85 à 90% de ce plan est donc réalisable dans les 15 à 18 mois. On va commencer dès le printemps. Fin 2023, ce plan Good Move sera mis en place", détaille le premier échevin.

Des concertations avec les habitants vont avoir lieu la semaine du 14 février, et un document sera prochainement distribué à l’ensemble de la population. Quid des autres quartiers schaerbeekois? "L’objectif de la Région est de tout terminer dans les 10 ans", rappelle Vincent Vanhalewyn. Alors rendez-vous en 2035…