Bientôt un nouvel espace vert entre le pont Ropsy Chaudron et le canal à Anderlecht (photos)

Les escaliers reliant le canal à la rue Ropsy Chaudron vont être transformés. Des espaces verts en talus sont prévus dans cette friche peu agréable des alentours de la station de métro Delacroix et du marché des abattoirs.

J. R.
Bientôt un nouvel espace vert entre le pont Ropsy Chaudron et le canal à Anderlecht (photos)
La friche, sur la droite de l’image, va disparaître. Elle accueillera un escalier en diagonale, plus large et confortable. ©Google Street View

La Commune d’Anderlecht envisage de revoir les liaisons entre la rue Ropsy Chaudron et le quai Fernand Demets, à hauteur de la station de métro suspendue Delacroix. Le projet est à l’enquête publique jusqu’au 12 février 2022. Il s’intègre dans le CRU 05 Heyvaert-Pointcarré. Ce sont les bureaux du fameux paysagiste Bas Smet, notamment à l’origine du "nouveau parvis de Saint-Gilles", et ORG, en charge du Foodmet des abattoirs, qui l’ont conçu. La demande de permis d’urbanisme a été introduite le 15 novembre 2021. La commission de concertation aura lieu le 17 février.

 Deux talus verdurisés se logeront de part et d’autre du canal à hauteur de la station Delacroix.
Deux talus verdurisés se logeront de part et d’autre du canal à hauteur de la station Delacroix. ©T.V. ORG-BBS

Sans grande surprise pour qui connaît l’endroit, l’objectif de cette refonte est de "valoriser l’espace public entre la rue Ropsy Chaudron et la rue Jules Ruhl d’une part, et la crique entre le pont Ropsy Chaudron et le Quai Fernand Demets d’autre part". Ainsi, les escaliers monumentaux du pont seront remplacés par de nouveaux cheminements qui traverseront des talus verdurisés sur quelque 1000m2. Ces espaces verts sont prévus sur la friche dessinée par les rues Ropsy Chaudron et Jules Ruhl. Sur les nouveaux escaliers, les architectes prévoient un rail central permettant aux vélos et caddies de les gravir.

Le projet, qui devrait s’intégrer dans une plus large refonte de tout l’espace public entre les stations de métro Clemenceau et Delacroix, nécessitera la démolition du petit bâtiment abandonné à l’intersection des deux voiries, d’une emprise de 250m2.

En haut, la vue sur la rue Jules Ruhl au sortir de la station Delacroix. En bas le nouvel escalier prévu côté quai Fernand Demets, vu depuis la même station de métro.
En haut, la vue sur la rue Jules Ruhl au sortir de la station Delacroix. En bas le nouvel escalier prévu côté quai Fernand Demets, vu depuis la même station de métro. ©T.V. ORG-BBS

Pas de liaison cyclable

Tout qui a déjà pédalé le long du canal sur le quai Fernand Demets, ou franchi en selle le pont qui l’enjambe depuis les abattoirs, sait que la connexion entre les deux est problématique. Voire impossible. Sur la rive nord du canal, côté Recy K, les piétons peuvent aujourd’hui emprunter un escalier mais les cyclistes sont contraints de pédaler jusqu’au pont suivant, à moins de porter leur monture. La seule rampe accessible se situe côté abattoirs, guidant les vélos via la petite rue Jules Ruhl. Les nouvelles glissières permettront donc un gain de temps et de confort, même si une liaison cyclable proprement dite n’est pas du projet.

Par ailleurs, la station de métro Delacroix se situe à cheval sur le canal à cet endroit. Ses utilisateurs piétons, nombreux les jours de marché aux abattoirs, sont donc contraints de s'en extraire en franchissant des axes automobiles sans aucun aménagement de sécurité ou presque, si l'on excepte quelques barrières sur les trottoirs. Et les voitures foncent à cet endroit: Bruxelles Mobilité y déplore de fréquents rodéos urbains. L'administration avait d'ailleurs choisi Delacroix pour lancer sa campagne sanctionnatrice suite à l'instauration du 30km/h généralisé en janvier 2021.

Le petit pavillon à l’abandon, à l’intersection des rues Ropsy Chaudron et Jules Ruhl, sera démoli.
Le petit pavillon à l’abandon, à l’intersection des rues Ropsy Chaudron et Jules Ruhl, sera démoli. ©Google Street View