Début des vaccins pour les 5-11 ans en Wallonie: "Pas question d’imposer un CST aux enfants" (vidéo)

Quelques jours après Bruxelles, la Wallonie a lancé ce mercredi sa campagne pilote de vaccination des enfants contre le Covid 19. Ils sont près de 26 000 à s’être déjà inscrits.

Mathieu Golinvaux

Dans les allées du centre de vaccination installé au cœur de Liège, il y a ceux qui s'avancent sans peur. "Je n'aime pas les piqûres, mais j'ai envie de jouer avec mes copains", se marre Diego en entrant dans le box. Pour d'autres, le pas est un peu plus hésitant. "Mais tu verras, cela ne fait pas plus mal qu'une piqûre de moustique", rassure l'infirmière.

On en a évidemment discuté avec eux à la maison avant d’avoir effectué la démarche.

La Wallonie a donc lancé ce mercredi à Liège et Mons sa phase pilote de vaccination des enfants de 5 à 11 ans. Au total, ce sont près de 300 000 enfants qui sont éligibles pour recevoir leur dose de vaccin et 26 000 d'entre eux ont déjà pris rendez-vous. "On en a évidemment discuté avec eux à la maison avant d'avoir effectué la démarche, précise Alain, le papa d'Antonin, l'un des premiers petits liégeois à être vacciné ce mercredi. Il n'y avait aucun problème de leur part dans le fait de se faire vacciner. De notre côté, on estime qu'il s'agit de la mesure la plus adéquate pour endiguer l'épidémie. Nous sommes vaccinés mon épouse et moi et ça nous semblait important que les enfants le soient également pour être protégé. "

Début des vaccins pour les 5-11 ans en Wallonie: "Pas question d’imposer un CST aux enfants" (vidéo)

Alors que les formes graves du Covid se développent presque uniquement chez les adultes, la question du vaccin pour les enfants inquiète encore de nombreux parents. "Et nous recevons en effet chaque jour de nombreuses questions, précise un des membres du centre de vaccination. Si certaines interrogations demeurent, ils ne doivent d'ailleurs pas hésiter à franchir les portes d'un centre où un médecin pourra refermer tous leurs doutes."

Si certaines interrogations demeurent, les gens ne doivent pas hésiter à franchir les portes d’un centre où un médecin pourra refermer tous leurs doutes.

Un double bénéfice

Venue assister à l'ouverture du centre liégeois aux enfants, pour Christie Morreale, la ministre wallonne de la Santé, il ne fait aucun doute que la vaccination des enfants est importante dans cette crise du Covid 19. "Le bénéfice est double, assure la ministre. Il y a celui qui est individuel. Même si c'est dans une moindre mesure qu'un adulte ou qu'une personne âgée, un enfant peut développer une forme sévère du Covid. Nous avons, en Belgique, comme dans l'ensemble du monde, des enfants hospitalisés. D'autre part, il y a un bénéfice sociétal. C'est-à-dire que chaque personne vaccinée à une transmissibilité qui est moins importante que si elle n'avait pas été vaccinée. Chaque personne vaccinée est un nouveau bouclier pour faire reculer le virus. "

Début des vaccins pour les 5-11 ans en Wallonie: "Pas question d’imposer un CST aux enfants" (vidéo)

Pour les mineurs, et principalement pour les moins de 12 ans, on ne veut pas lier le statut vaccinal de l’enfant à une limitation des sorties culturelles, sportives ou parascolaires.

Si à l'issue du vaccin, les petits Liégeois se sont vus décerner un diplôme du courage, il n'est pas question de leur imposer un CST. "On fonctionne en effet de manière différente dans la vaccination adulte et dans la vaccination pédiatrique, confirme Christie Morreale. Pour les mineurs, et principalement pour les moins de 12 ans, on ne veut pas lier le statut vaccinal de l'enfant à une limitation des sorties culturelles, sportives ou parascolaires. Il n'est pas question d'imposer un CST aux enfants. Si les parents et les enfants en ont parlé et on envie de se faire vacciner qu'ils le fassent. Le bénéfice est évident. "

Début des vaccins pour les 5-11 ans en Wallonie: "Pas question d’imposer un CST aux enfants" (vidéo)
Début des vaccins pour les 5-11 ans en Wallonie: "Pas question d’imposer un CST aux enfants" (vidéo)
Début des vaccins pour les 5-11 ans en Wallonie: "Pas question d’imposer un CST aux enfants" (vidéo)