Quatre habitants d’Anderlecht hospitalisés pour une intoxication au monoxyde de carbone

Les pompiers de Bruxelles sont intervenus, dimanche vers 19h30, dans une habitation d’Anderlecht, avenue de Clémenceau, pour des parents et leurs deux enfants intoxiqués au monoxyde de carbone. Tous ont dû être hospitalisés, mais leurs jours ne sont pas en danger.

Quatre habitants d’Anderlecht hospitalisés pour une intoxication au monoxyde de carbone

"Nous avons été appelés pour une jeune fille qui avait perdu connaissance en prenant sa douche. Nous avons envoyé une ambulance et quand les ambulanciers ont pénétré dans l’appartement, leur détecteur de CO [monoxyde de carbone] s’est déclenché", a expliqué lundi Walter Derieuw, porte-parole des pompiers de Bruxelles.

"Ils ont évacué la famille - donc les parents et les deux enfants, dont la jeune fille - ont ouvert les fenêtres et ont coupé le gaz. Les quatre personnes ont été transférées à l’hôpital. La jeune fille était un peu plus gravement intoxiquée mais son pronostic vital n’est pas engagé", a-t-il poursuivi.

"Le CO provenait d’une chaudière non conforme et on a constaté que, dans les chambres, les convecteurs au gaz n’étaient pas conformes non plus. Tous les appareils au gaz ont été fermés et scellés par Sibelga", a précisé le porte-parole.

Les pompiers de Bruxelles rappellent encore une fois qu’il est primordial de faire installer des appareils de chauffe par un technicien agréé et de procéder aux contrôles réguliers requis. Il est également nécessaire de prévoir une bonne évacuation des gaz de combustion, de prévoir une bonne ventilation des pièces et d’aérer celles-ci régulièrement.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.