Braine-le-Comte: les services communaux prêts pour l’épandage

La Ville se prépare au salage des routes au vu des températures négatives.

Megna E
Braine-le-Comte: les services communaux prêts pour l’épandage
©BELGA

Afin d’anticiper les premières gelées, le Service Travaux de la Ville de Braine-le-Comte s’est équipé. Pour ce faire, la Commune a donc préparé ses stocks de sel, préparé et vérifié ses machines et formé ses équipes.

La Ville souhaite ainsi pouvoir agir dès que nécessaire si les conditions météorologiques l’imposaient.

Néanmoins, la présence de gel ne signifie pas forcément qu’un épandage doit être réalisé. Pas de raison de s’inquiéter, donc, si l’on ne voit pas de sel sur les routes malgré des températures négatives. Plusieurs paramètres entrent en compte afin de déterminer si un épandage est nécessaire ou non. En effet, si le sol est humide alors le sel permet d’éviter que la chaussée ne gèle. Si le sol est sec, l’effet pourrait être l’inverse à celui escompté et le sel attirerait davantage l’humidité sur les routes.

Afin d’être vraiment efficace, l’épandage doit être préventif et donc réalisé avant la chute de neige. Le sel évite alors que la couche de gel en-dessous de la neige devienne trop glissante.

La Ville de Braine-le-Comte organise son épandage en 3 circuits différents suivant la dangerosité de la situation.

- Le circuit TEC: les routes communales empruntées par le réseau TEC, les accès aux maisons de repos et aux services d’urgence.

- Le circuit "moyen": les voiries les plus importantes de l’entité dont la majeure partie du centre-ville de Braine-le-Comte.

- Le grand circuit: l’ensemble des voiries communales.

En cas de grande nécessité, la Ville pourrait faire appel aux entreprises agricoles en renfort.

Les grands axes qui traversent l’entité de Braine-le-Comte sont, quant à eux, salés par la Région wallonne qui en est la propriétaire.