"Un respect de l’équilibre"

L’échevin Bernard Dubuisson explique que la durée de la procédure est assez classique. "Nous venons d’accepter un autre projet de 23 logements après deux ans de pourparlers.

J.No.

Dans ce genre de dossier, nous devons tenir compte de nombreux arguments, dont ceux du voisinage." C'est le cas ici concernant l'orientation du bâtiment à appartements. "La contribution des voisins, via un courrier commun, était remarquable. C'est, en effet, un de leurs arguments. Notre volonté, c'est d'être dans la recherche, le respect de l'équilibre. Une synthèse entre la demande et les volontés de ceux qui vont vivre autour de ce projet. Ce changement d'orientation souhaité permettra au collège de se positionner favorablement. Je suis ouvert au dialogue et convaincu que le dossier pourra aboutir."