Covid: statu quo jusqu’à dimanche sur le village de Noël à Liège

Les organisateurs du village de Noël à Liège ont décidé de ne rien modifier quant à l’accès des visiteurs tant qu’ils n’ont pas l’arrêté royal détaillant les mesures faisant suite au Codeco de ce 22 décembre.

Covid: statu quo jusqu’à dimanche sur le village de Noël à Liège

C'est donc le statu quo sur le village de Noël à Liège tant que les organisateurs ne disposent pas du détail des mesures décidées hier mercredi lors du Codeco. Ce qui a été confirmé au cabinet du bourgmestre de la ville de Liège. "Nous sommes toujours en attente de l'arrêté royal. Celui-ci sera analysé par la police dès réception", précise-t-on. "Pour rappel, c'est la police qui est chargée de vérifier l'exécution des mesures en lien avec le procureur du Roi".

Le renforcement des mesures face à la progression du nouveau variant Omicron entre en vigueur le 26 décembre. À quelques jours de la fermeture du village de Noël à Liège, dans sa partie située du côté de la place Saint-Lambert et de l’espace Tivoli, les organisateurs souhaitent le laisser ouvert jusqu’au bout, soit jusqu’au 30 décembre comme prévu.

«Pas bien compliqué d’établir un sens de circulation»

"Nous sommes prêts à appliquer les mesures qui résultent du dernier Codeco, tant au niveau de la jauge dans le village qu’au niveau d’un sens de circulation à instaurer", relève Pierre Luthers, directeur de l’ASBL Enjeu, co-organisatrice de l’évènement. "Vu que le village est assez étendu, ce n’est pas bien compliqué d’établir un sens de circulation. Quant à la jauge, qui devrait être de 2.000 à 2.500 personnes en même temps selon nos estimations, cela ne devrait pas poser problème sachant que les jours à venir ne sont, en général, pas des jours de grande fréquentation. Mais nous sommes équipés pour procéder à un comptage à l’entrée, comme cela a été fait lors de Retrouvailles".

Par ailleurs, du côté de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège (OPRL), on ne cache pas son incompréhension, ni sa colère, face à la décision de fermeture du secteur culturel jusqu’à nouvel ordre. Aussi, "faute de pouvoir planifier l’organisation et les répétitions avec certitude, nous sommes dans l’obligation d’annuler les concerts de Nouvel An des 13, 14 et 15 janvier à Turnhout, Liège et Mons", annonce-t-on à l’OPRL.

L’institution liégeoise ajoute que les détenteurs de tickets pour ces concerts seront recontactés individuellement pour le remboursement de leur place à partir de la seconde semaine de janvier.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.