AISBS: fin de vie annoncée de l’intercommunale en mai 2023

Les associés ont refusé, en assemblée générale, la prolongation de l’AISBS en 2025. Ce qui pose problème juridique.

J.No.
AISBS: fin de vie annoncée de l’intercommunale en mai 2023
Le prolongement de l’existence de l’AISBS a été refusé par la Province. Il n’y a donc pas de majorité des deux tiers. ©Pierre Wiame ÉdA

Depuis un mois, les associés de l’AISBS, à savoir les Communes de Fosses, Sambreville, Sombreffe, Jemeppe et la Province de Namur se positionnent concernant la prolongation de vie de l’association intercommunale de santé de la Basse-Sambre de 2023 à 2025. Cette date correspond au moment prévu de la refonte de la structure faîtière du CHR Sambre et Meuse, l’Association des Pouvoirs Publics (APP) où l’AISBS détient des parts avec la Province de Namur et le CPAS de Namur. Ces deux derniers gestionnaires ont indiqué leur souhait de sortir de ce montage, de revendre leurs parts.